Menu

Quelle assurance prendre pour faire de la plongée ?

15 janvier 2018 - Loisirs
Quelle assurance prendre pour faire de la plongée ?

Les amateurs de plongée sous-marine savent qu’ils encourent certains risques dans la pratique de leur activité. Aussi, pour se prémunir des cas d’accidents ou de dysfonctionnement des accessoires de plongée, il est intéressant de souscrire une assurance, laquelle choisir ? Nos réponses.

Comment se protéger des accidents ?

La prise en charge de certains contrats d’assurance tels que la responsabilité civile de l’assurance habitation et les garanties accidents de la vie (GAV) n’est pas étendue à certaines activités à risque comme c’est le cas de la plongée sous-marine. Aussi, pour ceux qui choisissent de se lancer dans un séjour de détente et de loisirs et de pratiquer la plongée sous-marine dans les eaux turquoise des Bahamas ou des Antilles, il est intéressant de souscrire une assurance complémentaire. Une fois qu’on a le matériel de plongée et qu’on a trouvé le spot idéal pour la pratique des activités aquatiques, il convient de s’intéresser aux questions de sécurité.

La souscription à une mutuelle santé va de soi avec la souscription de l’assurance habitation multirisque, mais si l’on sait que même les deux combinés ne permettent pas de couvrir les accidents rencontrés lors des activités de plongée, il vaut mieux prendre une assurance sur place à savoir dans le pays d’accueil.

Les assurances à souscrire sur place

plongée sous marineLes contrats d’assurance voyage classiques ne prennent pas toujours en charge la pratique de la plongée sous-marine. Cependant, on peut trouver des formules qui restent intéressantes qui proposent une garantie jusqu’à une certaine profondeur. Le hic avec ce genre de contrat, c’est que les accidents de la vie qui surviennent en dessous du plafond établi ne sont pas pris en charge. Aussi, pour ne pas rater à côté des mentions utiles, il est important d’être minutieux à la lecture des clauses du contrat d’assurance.

Pour ce qui est des assurances à souscrire sur place, l’assurance du moniteur de plongée sous-marine reste incontournable, car ils doivent généralement disposer d’une assurance responsabilité civile. Si dans l’Union Européenne, les moniteurs de plongée sont obligés de détenir une assurance responsabilité civile, ce n’est pas toujours le cas en dehors des limites de l’UE. L’assurance va ainsi couvrir les pratiquants de plongée sous-marine en cas d’accident. Pour ceux qui choisissent de s’en remettre à un centre de plongée, il reste possible de souscrire une assurance sur place. Dans tous les cas, on choisira de se renseigner sur les alternatives proposées sur le lieu de vacances avant de partir, cela évitera les mauvaises surprises à l’arrivée.

Les assurances spécifiques

Si les prises en charge des contrats actuels ne sont pas satisfaisantes alors, la souscription d’une assurance plonger spécifique est conseillée. On peut par exemple souscrire une assurance spécifique via une fédération de plongée si l’on choisit de pratiquer la plongée au sein d’une fédération. Cependant, ces offres sont généralement proposées à la France et aux DOM-Tom et ne s’appliquent généralement pas au-delà, ce qui fait que la souscription d’une assurance dédiée à la randonnée aquatique est nécessaire. Dans tous les cas, il faudra tenir compte des frais supplémentaires pris en charge (évacuation, hospitalisation, visite et suivi médical) qui peuvent parfois être élevés.

Partager l'article surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn