Sport extrême : les règles de sécurité à retenir !

Dès lors que l’on pratique un sport extrême comme l’alpinisme, le trial sur moto-cross, le deltaplane ou encore la plongée sous-marine, il faut savoir que les risques d’accident restent très élevés. En effet, les conditions de pratique de ces types de sport restent très dangereuses. Quelles sont les règles de sécurité à connaitre ? Comment se prémunir des accidents ?

Mieux comprendre le danger des sports extrêmes

Les sports extrêmes sont tout particulièrement dangereux : sports en eaux vives (kayak, canyoning, plongée sous-marine, rafting) ; sports aériens (parapente, parachutisme, chute libre, ULM) ; sports terrestres (alpinisme, escalade, élastique) ; course de véhicules, etc. Contrairement aux sports classiques, les risques sont plus accentués avec les sports extrêmes. Les amateurs de ce type de sport sont pour la plupart des casse-cou, des sportifs de haut niveau en quête de nouvelles sensations, de montée d’adrénaline et de prise de risque. Pratiquer du ski hors – piste, aller à la découverte des trésors sous-marins à des milliers de mètres sous l’eau, foncer à moto sur de la terre battue ou encore s’élancer depuis un hélicoptère avec un parachute, il y a mille et une manières d’avoir des sensations uniques, mais il ne faudra pas néanmoins oublier les questions de sécurité.

Les amateurs de kitesurf, de VTT sur neige ou encore de freestyle en motocross bravent le danger et ils sont d’ailleurs beaucoup à s’entrainer de manière à pouvoir augmenter la dangerosité de leur activité, dans le seul but de ressentir plus d’adrénaline. La sensation file cependant beaucoup trop vite et ils repartent à la recherche d’autres sensations, bravant les dangers et progressant vers plus d’adrénaline. Il convient néanmoins de rappeler qu’il faut connaitre les règles de sécurité de base, être accompagné, se munir des bonnes protections et surtout, connaitre ses freins, car même si le sportif se met en danger, il n’est pas seul dans son périple, il doit également penser aux sauveteurs qui vont lui venir en aide en cas d’accident.

Pourquoi souscrire une assurance sport extrême ?

kayakLes amateurs de sport extrêmes doivent comprendre que leur activité est à haut risque et qu’ils doivent ainsi disposer de la protection nécessaire à cet effet. On pensera notamment à souscrire une assurance santé complémentaire auprès du gieps ou de tout établissement d’assurance et de mutuelle santé. Le contrat d’assurance retenu devra présenter des niveaux de garanties adaptés aux pratiques sportives. Ainsi, en cas d’accident de la circulation lors de la pratique de moto-cross, d’attaque de requins lors de séances de plongée sous-marine ou d’urgence médicale à la suite d’un saut acrobatique en avion, l’assurance vient prendre en charge les frais réels de santé. La demande de prise en charge et de rapatriement lors d’un voyage à l’étranger sera ainsi remboursée au même titre que l’assistance médicale et les éventuels frais médicaux à l’étranger.

Le contrat de mutuelle santé doit afficher certaines garanties obligatoires, dont la responsabilité civile qui couvre l’assuré en cas de dommages corporels et matériels lors de la pratique des activités extrêmes. La garantie décès invalidité vient quant à elle, rembourser les dommages corporels en cas d’accidents. D’autres garanties peuvent être insérées au contrat, mais pour en connaitre les spécificités, il convient de se renseigner au préalable.

Partager l'article surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin